La Classification internationale des maladies (CIM) est la classification médicale permettant le codage en morbi-mortalité proposée et recommandée par l'OMS.

Elle permet de classer les maladies mais également les  signes, symptômes, lésions traumatiques, empoisonnements, circonstances sociales et causes externes de blessures ou de maladies.

Elle est publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et est mondialement utilisée pour l'enregistrement des causes de morbidité et de mortalité touchant le domaine de la médecine.

Le site web du CepiDc héberge la CIM 9 en version française. Celle-ci est également disponible en version anglaise.

La version la plus récente est la CIM 11.

Histoire

L'histoire de la Classification Internationale des Maladies (CIM) commence en 1891 lorsque l'International Statistical Institute charge un comité présidé par J. Bertillon, Chef des Travaux Statistiques de la Ville de Paris, de préparer une classification des causes de décès.

Cette classification a fait l'objet de cinq révisions décennales jusqu'en 1938. À la création de l'OMS en 1945, celle-ci se vit confier l'évolution et la mise à jour de la classification de Bertillon. La sixième révision devint en 1948 la Classification statistique internationale des maladies, traumatismes et causes de décès : elle cessait en effet de ne répertorier que les causes de décès pour s'intéresser de façon plus générale à la morbidité.

La CIM a été conçue pour « permettre l'analyse systématique, l'interprétation et la comparaison des données de mortalité et de morbidité recueillies dans différents pays ou régions à des époques différentes ». La CIM attribue aux maladies répertoriées un code alphanumérique comportant trois à cinq caractères.

9ème révision

La CIM-9 ayant vu le jour en 1975, la CIM-10 a rompu le rythme décennal des révisions. L'un des motifs en est l'importance des modifications effectuées. L'OMS avait prévu que les révisions décennales seraient remplacées par des mises à jour. La première a été publiée en 1996, suivie d'autres selon un rythme annuel.

La CIM 9 comporte environ 5 000 codes, répartis en 17 chapitres, concernant les causes médicales de décès. La CIM 9 a été utilisée pour coder les décès de 1979 à 1999.

Consultez la CIM 9.

10ème révision

Les travaux pour l'élaboration de la dixième révision (CIM-10, en anglais : ICD-10) - actuellement utilisée - ont commencé en 1983 et ont été achevés en 1992.

La CIM 10 comporte environ 12 000 codes et a fait l'objet d'une publication sous la forme de trois volumes :

  • Volume 1 : table analytique contenant la classification à 3 et à 4 caractères, la classification de la morphologie des tumeurs, des listes spéciales pour la mise en tableaux pour la mortalité et la morbidité, les définitions et le règlement.
  • Volume 2 : manuel d'instruction du codage, en particulier en mortalité. Notes sur la certification, la classification et la mise en tableaux.
  • Volume 3 : index alphabétique. Cet index est l'entrée indispensable de la classification. Les termes courants et moins courants des maladies y sont répertoriés et associés au code CIM 10.

Consultez la CIM 10.

En savoir + sur la CIM 10

11ème révision

Les travaux de révision de la CIM 11 se sont achevés en 2018.

Afin de préparer les essais sur le terrain dans les différents pays, la traduction de la CIM 11 est menée via une plateforme de traduction qui permet le travail simultané de multiples traducteurs, avec une traçabilité de la source, ainsi que la réutilisation optionnelle de traductions déjà proposées pour des expressions précédemment employées.

Consultez la CIM 11.